May
30
PM
1:07
Page d'accueil Nous contacter Recherche dans le site
Page d'accueil
ES FR EN ÚÑÈí
Moyen Orient Monde arabeMonde islamiqueEuropeAmériqueAsieAfriqueMonde
 
L’ONU appelle à une mobilisation générale contre la résistance aux antibiotiques Les USA n’ont cessé leurs frappes à Deir Ezzor qu’après 2 coups de fil de Moscou Airbus obtient un premier feu vert des USA pour vendre des avions à l’Iran Syrie/convoi humanitaire: un drone de la coalition survolait le secteur Syrie : la Russie envoie son seul porte-avions en Méditerranée Cisjordanie: l’Occupation blesse une fille de 13 ans. 8 palestiniens tués. Le Pentagone surveillera les relations russo-iraniennes Convoi humanitaire onusien bombardé: Lavrov innocente Damas Deir Ezzor: "Les avions de la coalition achevaient les militaires blessés" Démonstration de force de l’Iran: 16 missiles balistiques dévoilés Libye: un pétrolier quitte Ras Lanouf, dans l’est, pour la 1ère fois depuis 2014 Démonstration de force: Washington envoie un bombardier en Corée du Sud Al-Houthi tend la main aux Saoudiens opprimés pour les libérer du régime Le Venezuela accuse les USA d’avoir espionné le sommet des Non-Alignés Attentats USA: le suspect inculpé d’utilisation d’armes de destruction massive La bataille du sud de la Syrie: L’étoile d’Israël sous la soutane du Nosra.. Pourquoi les alliés des US revendiquent la responsabilité du raid de Deir Ezzor? L’Arabie saoudite utiliserait des munitions au phosphore au Yémen Raid ou incendie? Les causes de la destruction du convoi humanitaire inconnues. Syrie: Washington sanctionne le groupe jihadiste Jund al-Aqsa Syrie : Les raisons de la prétendue bavure US à Deir ez-Zor Le chef d’état-major iranien lance un appel pour renforcer les bassidjis Les marines russes et chinoises à l’assaut de l’ennemi en mer de Chine Im.Khamenei: le chiisme qui offense l’école sunnite est "le chiisme britannique" Les forces irakiennes libèrent le Qandahar de Daech, la radio de Daech suspendue
Déplacez vers la droite Arrêt Déplacez vers la gauche
aller à
Articles liés
L’ONU appelle à une mobilisation générale contre la résistance aux antibiotiquesAirbus obtient un premier feu vert des USA pour vendre des avions à l’IranSyrie/convoi humanitaire: un drone de la coalition survolait le secteurConvoi humanitaire onusien bombardé: Lavrov innocente DamasDémonstration de force: Washington envoie un bombardier en Corée du Sud
Recherche
Le site des sports Informations Le programme du réseau Vidéos Diffusion en direct
Suggestions Les livres d’or Sondage Service RSS La liste de diffusion
Moyen Orient
Minimisez les caractères Maximisez les caractères Enregistrez l’article
Raid ou incendie? Les causes de la destruction du convoi humanitaire inconnues.
L’équipe du site

Pour le ministère russe de la Défense, le présumé raid qui a visé un convoi humanitaire en provenance de l’ONU et du Croissant-rouge syrien dans la province septentrionale d'Alep, n’a rien d’une frappe aérienne.

Selon lui, c’est un incendie qui aurait ravagé les 18 des 31 camions du convoi, ainsi que l'entrepôt du Croissant-Rouge syrien dans Orum al-Koubra. L’origine de ce feu qui a fait 21 morts, dont le directeur de la branche locale du Croissant-Rouge syrien, Omar Barakat, et environ vingt civils, n’a toutefois pas été précisé.
 

Pas de cratères de l'explosion

Pour avancer de telles conclusions, indique le media russe RT, le ministre russe s’est basé sur l’étude des vidéos tournées par les militants de l’ONG Casques blancs. Les militaires russes y ont constaté que tous les dommages causés aux véhicules du convoi ont été provoqués par «l’incendie de la cargaison» qui s’est déclaré au moment de l’offensive lancée à grande échelle par le Front al-Nosra et la Coalition Jaïsh al-Fateh, dans le sud-est d’Alep et contre des quartiers résidentiels à grand renfort de chars, missiles et mortiers.

Seuls les «représentants de l’organisation Casques blancs, proches du Front Al-Nosra, qui se sont comme d’habitude retrouvés par hasard sur place avec des caméras» sont en mesure de dire qui est à l’origine de cet incendie et quel en est le but, estime le ministère russe de la Défense. Non sans suspicion.

Toujours selon RT, le centre russe pour la réconciliation a utilisé des drones pour suivre le convoi parce que la route passait pas des lieux contrôlés par les rebelles, mais seulement jusqu’à un point déterminé. Au-delà de cet endroit, «la partie russe n’a pas surveillé le convoi et seuls les combattants qui contrôlent la région étaient au courant de ses mouvements», précise la Défense russe.

« Nous avons attentivement examiné les enregistrements livrés par des soi-disant "militants" depuis les lieux de l'incident et nous n'avons détecté aucun signe de frappe de quelconque munitions contre le convoi. Il n'y avait pas de cratères d'explosion, les véhicules ne présentaient pas de traces d'endommagement causé par une onde explosive. Tout ce que nous voyons dans cette vidéo est une conséquence directe d'un incendie qui a étrangement coïncidé avec le début de l'offensive des djihadistes sur Alep », a en outre fait savoir M. Konachenkov.

Dans la soirée de ce mardi, le ministère de la Défense russe a diffusé les images d'un drone qui démontrent que des miliciens takfiristes s'étaient joints du convoi humanitaire,  au volant d'un pick-up, transportant aussi un mortier.

 Selon RT, à l'appui de son analyse, le ministère a mis en ligne les images tournées par un drone russe. On peut constater sur la vidéo la présence d'un véhicule tractant une arme lourde qui remonte la colonne des poids lourds, ces derniers étant identifiés en rouge.

La thèse du raid, sans aucune suspicion

Mais c’est la thèse du raid aérien qui a été relayée par les médias occidentaux, sans soulever aucune interrogation. Alors que les Américains et lés medias de l’opposition syrienne ont sauté sur l’occasion pour accuser la Russie et Damas. 

Ce que cette dernière a totalement nié : "Il n'existe aucune vérité dans les informations de presse selon lesquelles l'armée syrienne a pris pour cible un convoi d'aide humanitaire dans la province d'Alep", affirme une source militaire citée par l'agence.

Les autorités syriennes étaient réticentes quant à la livraison de l’aide en provenance de la Turquie, de crainte qu’elle ne comporte des armements destinés aux miliciens,   et non celle de l’ONU et encore  moins du Croissant-rouge syrien, toujours accrédité par Damas.
   
Ni l'aviation russe, ni l'aviation syrienne n'ont mené le raid aérien ayant frappé le convoi humanitaire, a affirmé mardi le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense cité par les agences russes.
«Les Etats-Unis soulèveront cette question directement avec la Russie. Compte tenu de la violation flagrante du cessez-le-feu, nous réévaluerons les perspectives de la coopération avec la Russie», a indiqué John Kirby.

L'attaque, après avoir déchargé les camion

Selon le porte-parole de l’ONU, cité par l’AFP,  toutes les parties au conflit avaient été informées de ce convoi et toutes les autorisations et garanties nécessaires avaient été obtenues par l'ONU
Des photos du convoi publiées avant le raid sur Twitter par le Croissant-Rouge syrien montrent que de grands drapeaux bleus de l'Unicef étaient fixés  sur certains des camions.

L’attaque a eu lieu vers 20h15 (17h15GMT), après que le personnel humanitaire et les bénévoles de la branche d'Alep du Croissant-Rouge arabe syrien ont déchargé l'aide des camions, selon la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).
 
L'ONU a suspendu mardi tous ses convois humanitaires en Syrie en attendant une nouvelle évaluation de la situation sécuritaire.
Contrairement aux Nations unies, la Croix-Rouge assure qu'elle ne va pas geler ses activités de distribution d'aide en Syrie.

Source: Divers

20-09-2016 - 20:35 Dernière mise à jour 20-09-2016 - 22:14 | 1563 vus
Nom Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Pays
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
E-Mail Enregistrer le surnom
L'utilisateur qui a déjà un pseudonyme réservé
peut insérer ýun commentaire avec son pseudo
pour empêcher quiconque de passer par sa ýcarte d'identité

Insérez un commentaire

Mot de passe
Titre
Message
Le nombre de caractères autorisés 700 - Le reste des caractères est :700
Al-Manar n'est pas responsable du contenu des commentaires
 

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

Insérez un commentaire

Ajoutez le mot de passe

Surnom
E-Mail
Pays
Mot de passe
Confirmation du mot de passe

  Insérez un commentaire

L'utilisateur qui a déjà réservé un pseudonyme peut
  Insérer un commentaire en utilisant le surnom

E-Mail
Ajoutez le pays
Ancien mot de passe
Nouveau mot de passe
Confirmer le nouveau mot de passe

Les commentaires des utilisateurs Nombre de commentaires: 1
1 - Simulacre
KAAMIL | France 05:32 2016-09-21
Un simple leurre en vue d accuser le regime Syrien de saboter la treve et une suppose aide humanitaire
afin d augmenter les pressions internationale et desserrer l etau pour faire passer des armes. Cette
treve est une erreur, sauf pour se convaincre que les americains sont indignes de confiance.

 

Site de la chaîne AlManar-Liban Dernière mise à jour 22-09-2016 12:34 Heure de Beyrouth
159149095 Visité depuis24-05-2010